AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Agités du bocal [Pv Luxilie Malial]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Agités du bocal [Pv Luxilie Malial]   Ven 4 Nov - 8:05

Assis sur une chaise de la salle des profs, les pieds posés sur une table, un homme regardait un sandwich qu'il tenait dans sa main gauche. Sa main droite se balançait derrière lui, effleurant presque le sol. Comme il était seul dans la pièce, il avait éteint toutes les lumières et fermés les stores de façon à ce que seule une lumière tamisée puisse pénétrer. L'homme approcha alors le sandwich de ses lèvres et croqua dedans. Aussitôt il recracha et poussa un juron:

"Fichtre, thon et sauce tomate, qui peut manquer de goût pour préparer un pareil sandwich? C'est complètement immangeable!"

L'homme saisit alors une sacoche sur laquelle était écrit le nom de Seiji Kurokawa, sourit et la vida sur la table. Il y avait à l'intérieur trois sandwichs identiques à celui-ci et l'homme comprit que la veille, il avait encore trop bu. Après tout, ça n'avait pas d'importance. Il s'approcha du distributeur présent en salle des profs et donna un grand coup de pied dedans. L'appareil bougea mais, rien ne tomba. Seiji répéta donc son geste jusqu'à ce qu'une pasta box en tombe. Il sourit, décidément il avait touché le gros lot et pour la somme modique de quelques coups de pied. Fallait bien avouer que le jeune psychologue n'était pas du genre à faire comme tout le monde. Il aurait pu payer et ça ne l'aurait pas gêné mais, il avait eu envie de se défouler. La boîte de pâtes en main, il s'approcha du micro-ondes, la mit dedans puis alluma l'appareil. Ensuite, il retourna s'asseoir et regarda la porte. Celle-ci était ouverte et la lumière était allumée. Quelqu'un était donc entré mais, à quel moment? Le jeune homme n'avait absolument pas fait attention. Il se mit à rire, ainsi il risquait d'avantage encore de passer pour fou, il se leva et alla chercher ses pâtes. Ensuite, il dit:

"Salut, moi c'est Seiji Kurokawa, je suis le nouveau psychologue mais, tu peux m'appeler Seiji san ou Seiji kun! Et toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Luxilie Malial
Démon Pour +
Démon Pour +
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Agités du bocal [Pv Luxilie Malial]   Lun 19 Déc - 11:03

Elle chantonnait une petite comptine en russe. Tout en nettoyant correctement une pelle. C’était bien dommage, sa pauvre pelle avait beaucoup servi durant sa dernière heure de cours. Mais sa classe était majoritairement constitué de démon alors elle ne s’était pas privé d’utilisé sa pelle et ses pouvoir de glace pour en remettre certain a leurs places.
Elle ne sursauta pas en entendant la voix, elle l’avait entendu arriver, il fallait dire qu’il ne marchait pas très discrètement non plus ce jeune homme. Elle lui offrit un sourire aimable et enfantin en se retournant.


- Привет ! fit-elle en souriant. Luxilie Malial, prrrofesseurrr de rrrusse

Elle se leva et lui tendit la main, continuant de sourire.

- Enchantée de te connaîtrrre Seiji-kun, déclara-t-elle avec un sourire toujours aux lèvres en lui serrant la main.

Elle se rassit et reprit le travail qu’elle avait entreprit avant d’être interrompue…c'est-à-dire le nettoyage de sa pelle. Elle l’inspecta avec minutie. Il ne fallait pas qu’il y ait une seule goutte de sang ou une seule petite éraflure sur sa fidèle pelle. Imaginez qu’elle rencontre Lucifer dans un couloir et que ce dernier lui fasse une remarque sur l’entretien de sa pelle ? Inacceptable vous en conviendrez bien non ?

Elle sentit et entendit son estomac gargouiller ce qui amena une légère couleur rosée sur ses joues d’un blanc de porcelaine. Elle soupira un instant avant de poser sa pelle sur la table et de se pencher pour chercher dans son sac son porte monnaie décoré de Tournesol. D’ailleurs dans son sac il y avait encore des pétales de tournesol gelé pour qu’elles conservent leurs beautés et leurs fraîcheurs.


- Peux-tu garrrder mes affairrres un instant ? Le temps que j’aille m’acheter à manger ? Спасибо, fit-elle en se levant et en partant de la salle en souriant toujours

Elle revint 5 minutes plus tard avec 2 boites à la main. Elle avait été surprise de trouver du Bortsch dans le distributeur mais son étonnement n’avait pas durée et elle en avait pris deux boîtes. En espérant qu’il soit aussi bon que celui qu’elle mangeait en Russie sinon on allait très vite déplorer la perte d’un distributeur près de la salle des professeurs. Elle sourit à nouveau en rentrant dans la salle de repos des professeurs.


- Спасибо Seiji-kun, fit-elle en lui souriant à nouveau.

Elle le gratifia même d’un baiser sur la joue. Il avait la peau chaude des humains. Elle sourit en le voyant frissonner légèrement. Il fallait dire que sa température corporelle à elle différait nettement de celle de l’humain. Normalement les démons avaient une température égale ou légèrement plus élevée que celle des humains mais Luxilie était un démon de glace. Il était donc normal que sa peau et sa température soit en dessous des autres.

Elle tourna les talons en continuant de sourire et prépara une des boîtes de Bortsch. Déjà, premier point qui amenait a la sauvegarde du distributeur, il avait une bonne odeur. Si le Bortsch avait une bonne odeur alors il ne devait pas être si mauvais. Elle s’assit avec sa boîte et regarda Seiji avant de prendre une bouchée du Bortsch. Bon le distributeur pouvait souffler, elle ne le détruirait pas aujourd’hui, mais cela serait bizarre d’entendre un distributeur souffler de soulagement n’est-ce pas ? Quoi que nous sommes dans une drôle d’école alors ce n’est peut-être pas si dérangeant si des élèves entendent un distributeur souffler ou respirer. Mais nous nous éloignons du sujet, revenons a nos tournesol voulez-vous ? Vous ne voulez pas ? Et bien tant pis pour vous parce qu’on y retourne.

Elle regarda Seiji en souriant toujours.


- Tu arrrive a t’y rrretrrrouver ici ? c’est une grrrande école, je me perrrdais tout le temps au début. Je suis nouvelle ici moi aussi, enfin je suis là depuis trrrois mois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agités du bocal [Pv Luxilie Malial]   Mar 20 Déc - 8:36

Une voix chantait dans une langue inconnue. Seiji n'y comprenait pas un mot et il fallut que ça lui remémore un alcool qu'il avait l'habitude de boire en soirées pour comprendre qu'il s'agissait de Russe. Oh, elle n'avait pas forcément mentionné le mot "vodka" mais, les sonorités l'y avait référé. Oh, il aurait pu penser également à un cocktail qu'il ne buvait pas mais, dont il avait déjà fait l'usage mais, cette fois, il était d'humeur festive plutôt que révolutionnaire. Il regarda donc à qui appartenait cette voix et il vit une jeune femme aux longs cheveux clairs. Jeune certes mais, pas assez pour être une élève. Elle devait tout comme lui débuter dans l'enseignement alors, quand elle lui serra la main, il fit de même. Elle se présenta sous le nom de Luxilie Malial et comme il l'avait pensé, elle avait bel et bien un lien avec la langue russe puisqu'elle en était professeur. Il semblait également que ce soit sa langue maternelle puisqu'elle en avait l'accent. Seiji répondit donc, tout en regardant une mouche qui volait au dessus d'eux:

"Ouais, enchanté."

Le jeune homme, alors qu'il lâchait la main de sa collègue, continuait de suivre la mouche du regard. Luxilie se rassit et se mit à nettoyer sa pelle, ce qui interpella Kurokawa qui la regardait faire. Que faisait-elle avec une pelle? Avait-elle enterré quelqu'un dans la cour? Peut-être un trésor? Bah, il s'en moquait au fond. Il fallait être réaliste, elle ne lui dirait pas. Enfin bon, c'était peut-être juste un accessoire et il décida que dès le lendemain, il viendrait avec un râteau. Pourquoi? Parce que ce serait drôle de les voir se trimbaler tous les deux avec leurs outils. De toute façon, Seiji n'avait jamais été quelqu'un de très conforme alors un peu plus ou un peu moins... De toute façon, il n'entendait pas se faire renvoyer mais, si ça devait arriver, tant pis. Il n'avait accepté ce job que parce que c'était pratique d'avoir un boulot. En effet, il en avait marre de tout le temps faire la manche. Un salaire était plus prometteur.

Soudain, un grondement jaillit et il s'avéra que c'était l'appétit de la prof de russe qui se réveillait. Elle posa donc sa pelle sur la table et sortit un porte monnaie jaune de son sac. Il y avait des motifs dessinés dessus, on aurait dit des tournesols mais, Seiji n'y avait pas prêter attention. Il sourit alors à l'idée d'enfin avoir trouver le samouraï qui puait le tournesol, juste avant de se rendre compte que ce n'était pas son objectif mais, celui des personnages de son manga préféré. Il soupira alors d'encore avoir confondu fiction et réalité. Au même moment, Luxilie lui demanda de surveiller ses affaires, ce qui fit que le psychologue se mit au garde à vous, se retenant de rire. Il dit ensuite:

"Pas de soucis mais, je ne pense pas que quelqu'un viendra voler ta pelle tu sais! Enfin bon, je te promets que je garde un oeil dessus."

Le jeune homme sourit. Après tout, ça ne coûtait rien de veiller sur les affaires donc même si c'était inutile, ça ne le gênait pas de le faire. En plus, supposons qu'il se trompe, mieux valait prévenir que guérir. Aussi, en l'absence de Luxilie, le jeune homme n'eut de cesse de se balancer sur sa chaise, ne lâchant pas l'objet des yeux. Il semblait être maculé de sang par endroits, qu'avait-elle bien pu faire? Quand même pas un meurtre! Bah, ce n'était pas ses affaires après tout. Il se contenta de surveiller l'objet.

Au bout de cinq minutes, la prof de Russe revint avec à la main deux boîtes au contenu étrange. Elle dit un mot que Seiji ne comprit pas et qu'elle avait déjà dit juste avant de partir. Dans une volonté de logique, il en conclut qu'il devait s'agir du terme russe pour dire merci. Elle suivit cette phrase d'un baiser sur la joue du jeune homme qui ne comprit pas mais, il s'en foutait un peu en fait. Il n'avait jamais été contre le contact humain et il n'avait jamais été du genre à tirer des conclusions hâtives genre mec plus fille égal couple. Il n'avait eu absolument aucune arrière pensée, tout simplement parce que ce type se moquait de tout. Par contre, elle avait les lèvres froides. Même la dernière glace qu'il avait mangée n'était pas aussi froide. Il sourit alors et dit:

"T'as mangé un mort? Tes lèvres sont super froides!"

La jeune femme commençait à préparer son plat qui dégageait une odeur inconnue de Seiji. Celui-ci la regardait faire avant de demander enfin de quoi il s'agissait. Il n'avait pas pensé à demander d'où ça venait mais, il aurait été bien surpris d'apprendre que ça venait du distributeur. Enfin, il n'avait jamais su ce qu'il y avait dedans puisqu'il passait son temps à jouer au jackpot avec. Elle commençait à y manger et Seiji se demanda le goût que ça pouvait avoir. Il faudrait qu'il en prenne un de ces quatre pour goûter. Enfin, si le distributeur voulait bien. Le jeune homme fut tiré de ses pensées par la jeune femme qui disait se perdre régulièrement dans le lycée. Il dit à son tour:

"J'en sais rien. En fait, je passe mon temps à suivre les bonhommes verts qui indiquent la sortie. Du coup, je m'y retrouve toujours."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agités du bocal [Pv Luxilie Malial]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agités du bocal [Pv Luxilie Malial]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme un poisson dans un bocal... [pv Aulne]
» Les dérangés du bocal
» Une Nuit Agitée [Reyson]
» [1619] Comme dans un bocal.
» Bocal décanteur filtre à air D25

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's City ::  :: Les égouts de la ville-
Sauter vers: