AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La journée commence bien...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Constance Hiraga
Démon Neutre ×
Démon Neutre ×
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 20

MessageSujet: La journée commence bien...   Sam 17 Déc - 14:43

C'était une journée absolument ordinaire dans le monde des humains: mon réveil m'avait empêchée de dormir, et j'avais finalement été obligée de me lever, car j'allais être en retard. Enfin, j'étais déjà en retard. Le temps de fourrer les ustensiles nécessaires à ma survie dans mon sac nounours ~à savoir mes cahiers, ma trousse, mon oreiller gonflable et des bonbons ~ il était déjà 8h30. Les cours avaient déjà commencé. Enfin, c'était des maths, donc pas une grande perte. J'ouvris la porte de ma chambre, jetai un regard désespéré en direction de mon lit à baldaquin (que j'avais acheté spécialement pour pouvoir dormir sans que la lumière ne me réveille) que j'avais peint en rose et en blanc, et partais pour une nouvelle journée de cours dans cette école si spéciale.
J'hésitais entre:
-aller directement vers la salle de maths, où le professeur [toujours amical et attentionné envers ses élèves] allait me fustiger, me traiter d'idiote ainsi que d'imbécile et me rappeler encore une fois la citation de Georges Washington (toujours écrite en rouge sur son tableau: "se lever tôt apporte fortune sagesse et bonheur"), avant de me renvoyer à l'accueil chercher un mot de retard
-et aller à l'accueil chercher le mot de retard avant de me faire crier dessus par un vieil homme sénile et grincheux.
La première option allait me permettre de rater encore plus de cours sur le théorème de l'ignoble Thalès, la deuxième allait me permettre de m'endormir sur ma confortable table d'autant plus vite que le vieux grigou était plus sympathique et plus prompt à lâcher la grappe du malheureux retardataire dès lors qu'on possédait un mot de retard. Je choisis donc l'option numéro deux, préférant encore dormir bercée par le théorème d'un grec plutôt que de refaire deux fois le chemin "accueil -> salle de torture... euh maths"
Tout en réfléchissant, j'avais parcouru déjà le moitié du chemin qui séparait ma chambre des escaliers. Je pris donc un bonbon, et descendait d'un pas lent les escaliers pour ne pas risquer une foulure. Je me retrouvais plus vite que prévu devant l'accueil. Je m'assis donc sur une des chaises agréablement matelassées pour farfouiller dans mon sac, dans le but de mettre la main sur mon carnet. Je ne le trouvais qu'au bout d'une vingtaine de secondes, ce qui augmentait d'autant le nombre de minutes pendant lesquelles j'allais pouvoir dormir en maths. Je m'approchais donc de l'accueil, et tendait mon mot, pré-rédigé et pré-signé par moi à la rentrée à la dame, qui le tamponna en me grommelant d'un ton franchement antipathique de me rendre en cours sur le champ sous peine de lourdes sanctions disciplinaires.
J'ouvrais donc mon sac et je rangeais mon carnet dedans quand je percutais quelqu'un. Je refermais mon sac et levais les yeux pour voir qui avait osé me percuté tout en grognant:

"Vous pourriez pas regarder où vous marchez enfin?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La journée commence bien...   Dim 18 Déc - 12:02

Ce jour là était un jour comme les autres. Je me levais pour aller dans ce lycée complètement barré où j'étais psychologue. Enfin, pour autant qu'il ne s'agissait pas d'un lycée comme les autres, je ne croulais pas encore sous le devoir. J'étais nu puisque je sortais de sous les couvertures. Je me rendis sous la douche et l'allumai. J'étais encore à moitié endormi et ne faisais pas vraiment attention à ce que je faisais. L'eau froide qui me coula dessus cependant me ramena à la raison. Je soupirai et en augmentai la température. Après tout, il n'y avait rien d'étonnant à cela puisque ça m'arrivait tous les matins.

Ma douche terminée, je m'habillai puis, je pris un paquet de gâteaux dans le placard et quittai ma demeure. En effet, j'étais déjà à la traîne et même si aucun élève ne viendrait me voir aujourd'hui, ça le faisait carrément pas. Je mangeais donc le paquet de gâteaux en chemin. Enfin, pas le paquet en lui-même, son contenu bien sûr. J'évitai comme je pouvais les flaques d'eau, non pas que je fasse attention à mon apparence mais, ma machine à laver ne fonctionnait plus. Hors, il fallait bien que je porte des vêtements en état.

Quand j'arrivai au lycée, j'avais terminé le paquet et je le jetai dans la première poubelle qui se trouva sur mon passage. Ensuite, je décidai de passer par l'accueil histoire de saluer ma collègue. Je ne l'appréciais pas énormément mais, il fallait se montrer poli et faire bonne impression si je voulais garder ma place. Quand j'arrivai, elle était en train de criser après une élève alors, je sortis et me mis juste un peu après la porte. Quand l'élève sortit, elle me percuta et osa râler que c'était moi qui lui marchais dessus. N'importe quel autre adulte se serait énervé mais, pour ma part, je souris et je dis:

"Salut! Ben, je veux bien regarder où je marche mais, quand je suis immobile c'est pas facile. Il semblerait que tu sois en retard vu ce que j'ai cru entendre, je me trompe?"
Revenir en haut Aller en bas
Constance Hiraga
Démon Neutre ×
Démon Neutre ×
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: La journée commence bien...   Dim 18 Déc - 13:36

Il affichait un sourire tranquille, ce qui ne me rassurait pas le moins du monde. Il avait l'air parfaitement calme et pas énervé pour un sou. Ses paroles furent aussi tranquillisantes qu'un Lucifer qui n'as plus de chocovanilles:

"Salut! Ben, je veux bien regarder où je marche mais, quand je suis immobile c'est pas facile. Il semblerait que tu sois en retard vu ce que j'ai cru entendre, je me trompe?"

M'enfin! Mais qui était cet hurluberlu qui se permettait de me faire la morale? D'accord, je lui avait peut-être foncé dedans sans regarder où j'allais, mais c'était normal puisque je rangeais mon carnet, et aussi parce que coordonner mes mouvement dès l'aube, ce n'est vraiment pas possible. Que voulez vous? Je ne suis pas du matin!
Oh et puis le retard... c'était vraiment n'importe quoi! Il arrive à tout le monde d'être en retard! Bon, peut-être que ça m'arrivait plus souvent qu'aux autres, mais ce n'était pas faute. C'est vraiment pas dans ma nature de me lever tôt comme ça le matin! Et puis, j'avais encore le temps d'arriver pour les dix dernières minutes de cours. J'étais pas tant en retard que ça.

Ce qui me turlupinait en revanche était le fait que jamais je n'avais croisé ce type dans l'établissement! Je ne savais pas qui il était et sa dégaine ne m'avançait pas plus sur qui pouvait bien être ce curieux personnage. Il avait l'air... étrangement ordinaire. Mais d'où est-ce qu'il pouvait bien sortir? Il était trop vieux pour être un élève (quoique on trouve des imbéciles partout, alors pourquoi pas à la Hell's School?), trop jeune pour être un parent d'élève et n'avait pas l'air d'être un démon. Peut-être un nouveau surveillant? Bah, peut importe, je n'avais pas l'intention de m'éterniser sur la question. Mais ça m'embêtait quand même de ne pas savoir:

"Puis-je savoir à qui j'ai affaire? Parce que ça m'énerve de me faire réprimander par des inconnus à propos de mon retard alors que mon prof de maths va s'en charger dans moins de cinq minutes?"

Je croisais les bras dans une attitude tout à fait hostile et plantait mes yeux dans les siens. Ce qui n'était pas chose aisée en raison du nombre de centimètres qui séparaient mes yeux des siens. Peu importe je n'allais pas me laisser ridiculiser par un grand, quand bien même il eut été le directeur démoniaque de l'école
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La journée commence bien...   Dim 18 Déc - 15:51

Elle répondit à ma question comme si je lui avais reproché son retard, ce qui me fit exploser de rire. Ma question avait été un simple constat et la réalité était que je comptais justement lui proposer une solution pour que son retard ne lui soit pas compté. Personnellement, je n'étais pas là pour juger les élèves, mon boulot était d'aider ceux qui avaient des problèmes. Bon ok, ce n'était pas forcément ce genre de problème là mais, je m'en fichais. De toute façon, il n'y avait pas beaucoup de profs avec qui j'arrivais à m'entendre alors, si je pouvais en emmerder un ou deux, c'était tant mieux. Enfin bon, il semblait que la fille à qui j'avais à faire était une habituée des retards, un peu comme moi dirait-on. Cette idée me fit sourire puis, je décidais tout de même de me présenter puisqu'elle me l'avait demandé.

"T'as cas m'appeler Seiji! Je suis le psychologue de ce lycée pourri. Tu sais, j'en ai rien à foutre que tu sois en retard, je disais ça comme ça! Quant à ton prof, crois-tu vraiment que ça vaille la peine que tu ailles le voir pour cinq minutes qu'il reste? Tu sais, je peux même faire disparaître ton retard si je veux. Et ouais, quand on est psy dans un lycée, on a plus de pouvoir qu'il n'y paraît. De mon côté, je suis plutôt arrangeant en plus. Tu veux en savoir plus?"

Elle me dévisageait. Peut-être essayait-elle de m'intimider mais, elle ne risquait pas d'y arriver. J'explosai une nouvelle fois de rire, cette petite était amusante. Parce que j'étais un adulte, elle s'imaginait que j'étais son ennemi, c'était drôle de voir ça. Je m'assis donc sur le banc qui se trouvait derrière moi, ce qui fit que désormais, j'étais plus petit qu'elle. Je dis ensuite:

"Au fait, tu t'appelles comment?
Revenir en haut Aller en bas
Constance Hiraga
Démon Neutre ×
Démon Neutre ×
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: La journée commence bien...   Lun 19 Déc - 15:10

ça le faisait rire. Non mais vraiment! quelle manque d'éducation chez ces humains! Voilà que maintenant ils se permettaient de se moquer des démons impunément! J'allais pas tarder à m'énerver s'il persistait à se payer ma fiole! Il répondit néanmoins à ma question, ce qui valait mieux pour lui, parce que sinon j'allais vraiment devenir méchante. Il avait l'air hilare:

"T'as cas m'appeler Seiji! Je suis le psychologue de ce lycée pourri. Tu sais, j'en ai rien à foutre que tu sois en retard, je disais ça comme ça! Quant à ton prof, crois-tu vraiment que ça vaille la peine que tu ailles le voir pour cinq minutes qu'il reste? Tu sais, je peux même faire disparaître ton retard si je veux. Et ouais, quand on est psy dans un lycée, on a plus de pouvoir qu'il n'y paraît. De mon côté, je suis plutôt arrangeant en plus. Tu veux en savoir plus?"

Là, il m'intéressait! Et pas qu'à moitié! Faire disparaître un retard? Ce type était génial! Enfin, il était psy. ça, c'était bizarre. Tous les psys étaient bizarres et encore plus zinzins que leurs patients. C'était bien connu, et c'est d'ailleurs pour ça que de nombreux démons choisissent cette voie professionnelle. Vous avez dit étrange? De toute manière, c'est pas un psy qu'il aurait fallu à cette "école". C'est toute une unité psychologique avec calmants et tout ne serais-ce que pour mon maitre dévoué, j'ai nommé le bienveillant et toujours à l'écoute Lucifer!
Ainsi donc... Seiji, puisque c'est ainsi qu'il se nomme éclata de rire. C'en était presque vexant: depuis quand j'étais drôle moi? Sans attendre plus longtemps ma réponse, il s'assit sur le banc situé derrière lui. Je le dominait maintenant de toute ma taille. Il me questionna:

"Au fait, tu t'appelles comment?"

Mais enfin, de quel droit me questionnait-il? Enfin, il pouvait toujours me servir et "Seiji" avait l'air moins atteint (pour un adulte) et plus sain d'esprit que n'importe qui dans cette école. De cette ville en fait. Aussi, il avait l'air plutôt sympa. Moi, j'avais rien personnellement contre les humains. Ils étaient un peu inférieurs et moins résistants, mais ils étaient plus relax que les démons, ils cherchaient pas tous à plaire à tout prix à un maître avec un caractère impossible. Je lui répondis donc:

"Je m'appelle Constance Hiraga, et je suis en seconde dans ce supeeeeer lycée, comme tu as probablement pu le deviner. Ah, et oui, en effet, j'apprécierais beaucoup que ce retard disparaisse de mon dossier déjà... comblé par des retards similaires. T'as dit que t'était psy? t'as bien du courage! Tu viens pour les élèves ou pour le corps enseignant?"

J'avais faim. Je m'asseyais donc à ses côtés et sortit un paquet de biscuits que j'entamais avec appétit. Je me tournais vers lui et détaillai son visage d'un peu plus prés: Il avait des traits fins, et il était pas trop mal. Du véritable humain à fort pédigree!

"Tu veux un biscuit?"
[b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La journée commence bien...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La journée commence bien...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pause café avant une journée bien remplie. [ PV : Keira A. Stevens ]
» Une journée bien remplie
» Une journée bien froide [jour II]
» |Mai I+2| Une journée bien ensoleillée |PV Aggripa|
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's City ::  :: Les égouts de la ville-
Sauter vers: