AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Keisuke] Une arrivée sans problème... Pour une fois... [♫ Libre comme l'air ♪]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Keisuke] Une arrivée sans problème... Pour une fois... [♫ Libre comme l'air ♪]   Dim 15 Mai - 9:22



_« "Prologue" »_

    Après avoir quitter sa famille sans préavis, Keisuke dut vivre un an et demie tout seul, dans la rue, sans toit, ni "ami(e)" chez qui aller, mais heureusement pour lui, des personnes étaient plutôt sympathique et lui accordèrent souvent le gite et le couvert, chose très rare au Japon, eh oui, la vie n'était pas facile au Japon, trop d'habitant donc pas assez de place dans les logements, bref, passons, après plusieurs mois, Keisuke n'avait presque plus de problèmes à vivre en dehors de la demeure de sa famille, bien sûr le fait qu'un vieux couple accepte de l'héberger le facilité la tâche énormément.

    Une année s'écoula, Keisuke avait donc seize ans, il s'était parfaitement habituer à la vie dehors, bien sûr il dut changer plus d'une fois de logement, mais cette fois c'était différent, Keisuke avait réussit à avoir un petit boulot dans l'un des restaurants les plus prisés du Japon, autrement dit, il avait un salaire plus que raisonnable et avait réussit à avoir un petit appartement pour presque rien, eh oui, en une année, Keisuke avait sut s'adapter à une vitesse fulgurant à la vie de dehors, comme il aimait tant l'appeler, mais un soir, après avoir finit sa journée au restaurant, deux gros baraquer, portant des médaille avec des inscriptions dessus, sans doute des militaires ou peut-être d'ex-militaires, il suivirent Keisuke qui les avaient remarquer depuis un petit moment, décidant de voir si c'était bien lui qu'ils suivaient, il prit la direction d'une ruelle assez vide et se retrouva délibérément dans une impasse, une fois s'être retourner, Keisuke remarqua les deux baraqués qui semblait sourirent, Keisuke avait donc bien deviner, es deux ivrognes lui cherchaient querelles, Bravant le petit sentiment de peur qui naissait en lui, Keisuke marcha dans leurs direction histoire de passer sans histoire, mais voilà, il ne pouvait pas, les deux baraquer lui assénèrent un coup chacun et l'envoyèrent contre le mur, Bien sûr dû à la faible constitution de son corps, Keisuke ressenti violemment le coup, il fut alors se soir là, bien tabasser, l'un des baraquer l'avait même taillader au niveau du bas de son dos à l'aide d'un poignard à dent, au bout d'un certain moment, Keisuke pensa qu'il était temps de se défendre, il para donc le premier coup, puis le suivant et ainsi de suite, jusqu'à commencer à donner les coups lui-même, à partir de se moment, le combat n'allait plus que dans un seul et unique sens, les deux baraquer décidèrent de fuir et de laisser le jeune Keisuke seul, dans la ruelle et presque incapable de bouger, enfin, il réussissait à marchait à l'aide du mur, mais une fois sortit de la ruelle, Keisuke s'effondra au sol, en effet, sa blessure au dos l'avait fait perdre un peu trop de sang.

    Quelque jours après, Keisuke se réveilla à l'hôpital, il était donc alité et avait perdu toute notion du temps, depuis combien de temps était-il restait là, à ne rien faire ? Il ne savait pas, lorsqu'il essaya de se lever une immense douleurs se fit ressentir dans le bas de son dos, mais qu'était-ce donc ? Qu'est-ce qu'il lui était arrivé !? Toutes ses questions restèrent dans sa tête, peu de temps après une infirmière entra dans la pièce, elle lui expliqua ce qu'il avait et pourquoi il était là, comment ça !? Il devait soit-disant rester alité pendant deux mois !? C'était inadmissible, il n'avait pas quitté sa première « prison » pour se retrouver dans une autre !


_« Le commencement d'une nouvelle vie, par une nouvelle décision »_

    Après avoir appris cette nouvelle plus que déplaisante, Keisuke décida de faire comme pour sa première "évasion", c'est-à-dire d'attendre le moment opportun pour partir, en attendant patiemment que l'hôpital ce vide Keisuke se contenta de lire des magasines et autre chose comme, des mangas, des revus sur différents sujet, jusqu'à en prendre une qui parlais d'une certaine école en Amérique, plus précisément en Floride, mais bizarrement ce que disait la revue à son propos n'était pas très intéressant, certes Keisuke rêvait de voir l'Amérique et les différentes villes, mais les moyens n'étaient pas au rendez-vous et sa famille ne l'aurait certainement pas laisser aller. Puis vint un article sur une autre École, beaucoup plus intéressante que les autres, oui, il y avait des gens plutôt... Spéciaux si on peux dire, Après avoir lu tout l'article concernant cette École à New York et avoir lu aussi les frais d'inscriptions, Keisuke pris la décision de s'y rendre, et d'essayer d'y entrer.

    Une fois cette décision prise, rien ne pouvait le faire changer d'avis, il attendit donc patiemment que les infirmières et autres médecins termine leurs rondes, travaux ou autre activités qui échappaient totalement à la compréhension du petit Keisuke, une fois la nuit tombée, Keisuke rassembla le peu d'affaire qu'il avait sur lui et quitta l'hôpital en douce malgré sa blessure qui le faisait encore un peu souffrir, mais au lieu de partir chez lui, Keisuke partit à l'agence de voyage et prit un billet d'avion pour atteindre son objectif, l'Amérique.


_« Enfin partis ! »_

    Après avoir acheter les billets, Keisuke partit directement vers l'aéroport, ce qu'il avait sur lui ? Absolument rien, juste ses habits et un peu d'argent qu'il avait préalablement retirer de son compte et son collier fétiche avec sa petite croix en métal noir, Keisuke un croyant ? Non pas du tout, il ne croyait pas à ces inepties comme quoi un être supérieur veille sur nous ou encore que la destinée existe, toutes ces croyances, Keisuke les laissez au gens qui ne peuvent rien faire par eux-même.

    Après quelques heures de routes en taxi bien sûr, Keisuke arriva enfin à l'Aéroport principal du Japon, plus précisément l'aéroport de Tōkyō-Haneda, une fois toutes les formalité d'usage passer, Keisuke s'assit en face de la porte menant à l'avion. Après une dizaine de minutes, l'avion arriva enfin, déchargeant les passagers déjà présentes à l'intérieur de l'appareil, une fois chose faite, il était temps pour les passagers en partance pour New York d'embarquer et d'attendre que l'avion démarre, après être assit du côté du hublot l'avion se mit à démarrer de plus en plus vite pour enfin finir part quitter la terre.


_« Premiers pas dans le « Nouveau Monde » »_

    Après plusieurs heures de vol, Keisuke arriva enfin au « Nouveau Monde », l'avion se posa à l'Aéroport International John-F.-Kennedy, quelque minutes plus tard, le temps que l'avion arrive devant la grand « porte » Keisuke posa son premier pied sur le continent qui devra donc compté un nouvel habitant, bien sûr pour l'heure Keisuke devait d'abord trouver un moyen de se rendre à son nouvel établissent, mais un problème se posa, Keisuke savait bien sûr parler en anglais, mais la vie ne seras certainement pas aussi facile que ce qu'il espérait, car une fois sortit de l'aéroport, les gens semblait pressés, en effet, personne ne prenait son temps, ils bousculaient tout le monde, même les vieilles personnes, sur cette dernières vision Keisuke retourna dans l'aéroport et appela l'établissement scolaire, après une demi heure de discussion la personne dirigeant l'établissement lui dit qu'il allait envoyer quelqu'un pour le ramener.

    Keisuke parti donc s'asseoir sur un banc et attendit que la personne arrive, qu'est-ce que Keisuke allait devoir vivre dans ce nouvel endroit qu'il ne connaissait pas ? Personne ne pouvais le savoir, même pas lui...
[HRP : Désolé du temps d'attente et des fautes, il doit y en avoir une sacré dose XD]

Revenir en haut Aller en bas
Constance Hiraga
Démon Neutre ×
Démon Neutre ×
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: [Keisuke] Une arrivée sans problème... Pour une fois... [♫ Libre comme l'air ♪]   Dim 15 Mai - 12:55

Pour une fois que j'avais enfin une journée tranquille, pendant laquelle on ne m'avait pas obligée à faire de sport, à supporter les inepties des profs, que je n'avais pas été menacée d'être expédiée manu militari à la cave pour avoir désobéi en cours, il fallait qu'on m'expédie à l'aéroport. J'étais tranquillement en train de lire un excellent livre quand on m'avait conduit à Lucifer pour me dire qu'il fallait que j'aille chercher un nouvel élève du nom de Keisuke Keiji. Malgré mes vives protestation du fait que l'on me dérangeais alors que j'allais m'endormir, on m'envoya chercher mon portable pour être joignable en toute circonstance, et on me mit dans une voiture de la Hell's School avec un chauffeur direction l'aéroport JFK.
Je hais les aéroports, il faut se dépêcher. Les gens sont tous pressés, bougent dans tous les sens, il n'a pas d'endroit confortable pour s'asseoir. Tout ce que je déteste. Du fait j'abomine les aéroports. Aussi, voir des avions me donnait la nausée: voler, quelle idée! Si ce cher Dieu avait voulu que les hommes volent, il leur aurait donné des ailes! Mais les hommes ont décider de voler par leurs propres moyens. Aussi j'avais une phobie des avions, et par extension, des aéroports.
Aussi, je n'avais pas compris pourquoi Lucifer m'avait envoyé la bas. J'étais l'un des sept grand grands! J'étais la paresse, et il m'expédiait courir à la recherche d'un élève probablement aussi ordinaire et peu intéressant que la majorité des humains peuplant ce monde. Je ne voulais pas de mal aux humains, contrairement à la majorité de mes "collègues" , mais je n'étais pas tellement emballée à l'idée d'être l'unique démone dans ce lieu immonde que les humains appelle aéroport. Toutefois, Lucifer avait forcément une idée derrière la tête, car les humains de la Hell's School ne sont pas des élèves ordinaires. C'est pour cela que, pendant le trajet jusqu'à l'aéroport, je méditais sur le nouvel élève que j'allais chercher. Un japonais. J'ai toujours beaucoup aimé la culture japonaise, et laisser mes pensées vagabonder au sujet de ce nouvel élève. Mon cher maître m'avait dit que le reconnaitrais très vite, grâce à ses yeux jaunes. L'idée que quelqu'un ~un japonais surtout~ puisse avoir des yeux jaunes me surprenait. Je réfléchis à ce qui pouvait causer, chez un humain la présence d'yeux jaunes, mais ce sujet grilla plus de mes neurones qu'il ne permit de répondre à ma question

Après un trajet qui me sembla durer des heures et des heures, j'arrivais enfin à l'aéroport JFK. La voiture s'arrêta devant l'entrée de l'aéroport. Le chauffeur se tourna vers moi:

-Mademoiselle Hiraga, nous somme arrivés, vous pouvez aller chercher votre camarade. Je vous préviendrais quand j'aurais trouvé une place pour me garer

C'était la première fois en plus de 45 minutes que le chauffeur daignait m'adresser la parole. Je remarquais qu'il arborais un grand sourire. Terrifiant.

-Bien, je fais au plus vite possible.

Je me hâtais de sortir de cette voiture et franchit les portes de l'aéroport. Je partis à la recherche de mon futur camarade, mais fit une pause dans les secondes qui suivirent mon entrée dans ce bâtiment majestueux.
Comme je m'y attendais, je n'aimais pas cet endroit, et il était surpeuplé, sur agité, l'architecture était monstrueuse, c'était un lieu de cauchemar aussi ignoble que Wall Street. Une marée humaine grouillante semblable à une fourmilière, des gens odieux bousculaient ceux qu'il trouvaient sur sur leur passage, des voleurs faisaient leur office. Je resserrais ma pression sur mon sac à main. Toute la bêtise du monde des humains était présente dans cette immense bâtisse. D'ordinaire, je n'ai rien personnellement contre les hommes, mais il ne fallait pas abuser non plus, toutes ces bousculades me dérangeaient et les gens parlaient dans plein de langues différentes, et le brouhaha omniprésent me vrillait les tympans. Je repérais alors un magasin de bonbons, oasis de douceur dans ce lieu de brutes. Je m'y précipitais pour acheter du chocolat. Le fait de posséder du chocolat me remit en confiance. Me rendit le sourire. Je poursuivis mon exploration.

J'aperçus alors celui que j'étais venue chercher. En effet, j'aurais eu beaucoup de mal à le rater, affalé sur son banc, et surtout avec ces yeux... jaunes. Suffisamment peu ordinaires chez les hommes pour qu'il détonne parmi les autres humains présents dans cet endroit. Désireuse de faire bonne impression, j e m'éclipsais une minute dans les toilettes les plus proches pour vérifier ma tenue, je n'étais pas censée intimider les futurs élèves, et je n'avais pas non plus envie de paraître ridicule, c'est pourquoi j'arborais actuellement une mignonne petite robe avec des ballerines. Je me sentais prête à récupérer ce nouvel élève.

Je le retrouvais rapidement, il n'avait pas bougé. Je me plantais alors devant lui en souriant, et tendis ma main:

-Bonjour, je m'appelle Constance Hiraga, c'est moi qu'on à envoyé pour venir te chercher. Tu est bien Keisuke Keiji n'est-ce pas? Suis-moi, la voiture nous attends dehors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Keisuke] Une arrivée sans problème... Pour une fois... [♫ Libre comme l'air ♪]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» Zorro est arrivée... sans se presser.
» Sans magie pour se défendre.
» [Eauze] Arrivée d' Amethys pour sa pastorale
» Petite promenade pour se détendre (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's City ::  :: Les égouts de la ville-
Sauter vers: