AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maybe... today...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shitto Yuramu
Démon Neutre ×
Démon Neutre ×
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Maybe... today...   Sam 18 Juin - 23:44

    Et je me retrouvais encore une fois, pour probablement la millième fois de ma vie, peut-être plus peut-être mois, à lambiner en plein coeur du Central Park. Quand j'avais beaucoup de temps libre devant moi, mes pas me rammenaient toujours ici, sans que ma volonté n'entre en jeu dans cette histoire. Oui, on peut dire que j'aime bien cet endroit. Après tout, c'était un des rares endroits de verdures, avec des arbres, des petits sentiers, des bancs pour se reposer... Détrompez-vous, ce n'est pas la tranquilité de ce lieu, ni même la végétation qui me faisait revenir ici encore et encore.

    Cette endroit était peuplé de couple promenant leur chien, de couple promenant leurs gamins en poussettes, de couples promenant leur amoureux en se tenant fort par la main de peur que l'autre ne décide de s'éloigner un peu... Bien sûr, il y avait aussi les vieillards qui nourissaient les pigeons et les gangs de gamins qui jouaient au ballon en dérangeant les autres passants. Et au milieu de toute cette populace joyeuse, il y avait les quelques rares blasés qui marchaient tête basse pour éviter de trop jalouser les petits couples. Et bien sûr, il y avait moi. Moi qui marchait la tête haute et qui observait en silence le moindre détail de ce qui se passait autour.

    Je finis par m'asseoir sur un des rares bancs vides, laissant tomber un petit soupir. Très vite, une foule de pigeon s'approchèrent de moi espérant que je leur donne quelques miettes de pains. Ils étaient vraiment rendus fous, ces oiseaux, s'ils osaient même s'approcher d'un démon comme moi. Quoiqu'on ne pouvait pas me classer parmis les démons dangereux. Je suis dangereux, oui, mais de façon plus subtil. J'attaque l'esprit, pas le corps. Et je doute que les oiseaux soient assez intelligent pour souffrir de jalousie. Je les chassai d'un mouvement brusque, énervé de leur présence. Puis je fermai doucement les yeux, me concentrant cette fois sur un autre sens que sur ceux auxquels on accès les humains.

    Je m'amusais parfois à ''écouter'' les désirs les plus intenses des humains qui m'entouraient. Pour, bien sûr, aller briser leur désir. Parce que s'ils réussissaient à obtenir ce qu'ils voulaient, ils allaient être heureux, et pas moi. C'était injuste. ... J'écoutai, un instant, les souhaits informulés des gens autours de moi. «Je veux un chat... Je veux nourrir les pigeaons, moi aussi... Je veux me pendre... Je veux une nouvelle job... Je veux dormir...» Dites donc, je tombais juste sur des désirs bidons, aujourd'hui. Sauf peut-être le suicidaire, là. Mais lui j'allais le laisser faire, s'il voulait mourir, qu'il le fasse, c'était pas le genre de truc que je jalousais. Écoutons encore... «Je veux un bébé... Je veux embrasser mon amoureux... Je veux m'envoyer en l'air avec elle, maintenant.» Ah, ce dernier-là, il était plus marrant. Exactement le genre de souhait facilement brisable et extrèmement gênant pour l'autre personne.

    Je gardai les yeux fermai un instant, me familiarisant avec ce désir qui m'avait été inconnu jusqu'à présent, attendant le bon moment pour aller déranger le jeune couple. Moi, un fauteur de trouble? Un rabat-joie? Ne me dites pas que vous étiez pas au courant! Aller, gardons les yeux encore fermés un instant, profitant de ce désir grandissant encore chez cet humain... Puis allons-les déranger. Seulement, c'est moi qu'on dérangea avant que je ne puisse mettre mon plan à exécution...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke Masatori
Humain Neutre ×
Humain Neutre ×
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 30/04/2011

MessageSujet: Re: Maybe... today...   Mar 21 Juin - 18:38

    Hn. Devinez quel jour nous sommes aujourd’hui. Ca ne vient pas ?

    C’est le jour de repos obligatoire de Daisuke. Il n’aimait pas vraiment quitter son établissement mais son assurance lui imposait des jours de repos dans l’années. Il avait deux ou trois semaines, il ne savait plus. C’était bien trop pour lui qui aimait travailler et ne savait que faire en dehors de son job. Surtout que son établissement marchait bien donc bon.. Pourquoi se reposer. Et puis, en plus, il n’avait pas finis la formation de son nouvel employé. Dai’ ne savait pas vraiment d’où il sortait, mais bon, cet homme avait l’air de vouloir travailler. On ne refuse pas un travail à quelqu’un de motiver. Et.. D’un coté, il manquait de clientèle féminine. Si le physique de son nouvel employé pouvait grossir les rangs de sexes féminins, pourquoi pas.

    C’est donc ainsi que Daisuke se retrouvait près du parc de Central parc, vêtu d’un tee shirt blanc et d’une veste en cuir qui rappelait le ruban noir qu’il avait autour de son cou. Ses longs cheveux flottaient dans le vent. Une tenue tranquille qui était habituelle pour notre patron de bar. Aujourd’hui, il avait prit la décision de ne pas rester chez lui à lire d’ancien libre sur la culture japonaise mais plutôt de sortir faire un tour et le parc était l’endroit idéal pour cela. Seulement, le réveil a sonné un peu tard et a l’heure actuelle, il y avait assez beaucoup trop de monde pour notre japonais. M’enfin.. On fait avec ce que l’on a.

    Les mains dans les poches, il regarde autour de lui. Des couples, des enfants, du bruit et du monde. Il fallait passer outre. Mais dans le fond, ca ne le dérangeait pas. Il aimait beaucoup observer le comportement des autres, leurs réactions face à tout et n’importe quoi. Pour ce faire, il voulait un banc ou un bout d’herbe. Pour le bout d’herbe et de pâquerette, c’était un peu raté. Beaucoup trop de jouets, de ballons volaient en tout sens et en toutes vitesses. Le banc était donc la solution la plus adaptée à ce que l’on pourrait appeler sa sécurité. Mais encore un Hic. Les bancs, tous prit. Enfin, celui près de lui semblait être occupé par quelqu’un d’endormis. Il décida donc d’y prendre place.

      «  Excusez moi. »

    Il avait dit ca comme ca, par politesse et reflexe japonais. Il ne savait même pas si il l’avait réveillé. Mais il y eu un mouvement. Il ne dormait pas, ou plus, tout du moins.

      « Hn. Désolé de vous avoir réveillé. Bien que ce ne soit pas un endroit pour dormir. »Dit-il d’un ton très calme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shitto Yuramu
Démon Neutre ×
Démon Neutre ×
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Maybe... today...   Ven 24 Juin - 22:13

    Ça ne faisait pas encore très longtemps que je vivais dans le monde des humains, et que je pouvais les observer à ma guise. J'avais découvert que ce qui les poussait à avancer, c'était leurs rêves, leurs désirs, leur aspirations. Bref, ce que j'étais capable de savoir en fermant les yeux et me concentrant. Depuis quelques temps déjà que je passais quelques temps chaque jour pour détruire les espoirs de quelques uns qui croisaient mon chemin, et chaque fois les réactions me surprenaient. La majorité du temps, ils ne voulaient pas montrer à quel point ils étaient déçus... Mais pour moi, ce n'était pas assez. Je voudrais qu'ils soient aussi malheureux que moi, et qu'ils ressentent comme moi la même jalousie envers ceux qui possèdent le vrai bonheur....

    Enfin, bref, allons détruire les espoirs de ce petit couple. Mais une voix me dérangea. Ah bien sûr, il y avait plein de voix dans le parc, mais celle-là était plus proche, plus clair et semblait s'adresser... à moi. Qui osait ainsi m'aborder? Mais surtout, pourquoi? C'était pas une voix de fille, donc aucune chance pour que se soit une demoiselle qui aurait peut-être pu croire un instant que j'étais le type parfait pour elle. Tant mieux, parce que ce genre de gamine me donne toujours de faux espoirs... Elles finissent toutes par s'en aller avec un petit sourire gêné et ne revienne jamais.,, Enfin, ouvrant les yeux, je découvris un homme en face de moi. Il parlait d'un ton poli, quoique neutre, si bien que je n'arrivais pas à déchiffre quoique se soit en lui. Que me voulait-il? Impossible de deviner à son expression ni au ton de sa voix...


      Euh non, vous ne me dérangez pas. Je ne dormais pas, en fait...


    La présence de l'homme m'avait fait complètement oublié les deux amoureux que je comptais aller déranger. Il y avait quelque chose de différent chez cet homme, quelque chose que je n'arrivais pas à comprendre et qui... me frustrait autant que ça m'intriguait. Je ne savais pas trop quoi faire ni quoi dire. Mais une chose était sûr, je voulais absolument en savoir plus sur cet homme. Et sur cet... chose que je n'arrivais pas à comprendre véritablement.

      Je peux vous aider en quelque chose?


    C,était tout ce que j'avais trouvé à dire. Mais c'était quand même un bon début. D'abord, savoir la raison pour laquelle il m'avait dérangé. C'était sans doute une raison bidon, mais comme c'est de moi dont il s'agit, je m'espérais que peut-être une raison plus importante, comme il me cherchait directement? Bon, d'accord, c'est impossible... Mais j'ai quand même le droit d'espérer pour mieux être déçu par la suite. Je suis peut-être masochiste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke Masatori
Humain Neutre ×
Humain Neutre ×
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 30/04/2011

MessageSujet: Re: Maybe... today...   Mer 29 Juin - 10:04

    Finalement, Daisuke avait réveillé ou du moins, sortit d’intenses pensée la personne à coté de lui. Ce n’était pas son but mais il ne pouvait le forcer à retourner a ses activités. De plus, cette personne engageait un semblant de conversation. Dai n’en avait pas demandé. Ce qu’il cherchait ic, il ne herchait rien. Juste un peu de repos dans un monde ou le bruit est incessant. Même chez lui, le frigo fait du bruit, la machine à laver tourne. Il s’était habitué à ces bruits de fond mais ce n’était tout de même pas encore un silence parfait. M’enfin, en venant ici, c’était certain que ce n’était pas ce qu’il trouverait. Avec ls enfants, les couples qui se bécotent et les vieux qui râlent sur les courbatures et leurs arthroses. Seulement, n’avez-vous jamais essayé ? Fermer les yeux, ou regarder un point fixe, vous concentrer uniquement sur cela, comme lorsque l’on lit un livre. Et la, tout disparait autour et ne reste alors que l’objet de votre concentration.

    Daisuke faisait souvent appel à cela pour se retrouver dans un monde ou bruit et objets sont loin de lui. Mais ce n’était pas le moment. Politesse et courtoisie oblige, ainsi que son éducation, il devait répondre. Simplement, mais une réponse tout de même.

      « Je ne cherche rien en particuliers mis-à-part le silence. »

    Il sourit. C’était sur que pour les personnes extérieur, entendre une personne vous dire qu’elle cherche le calme en plein square, c’était une drôle d’idée, de lubie. Mais qu’importe. Il sourit à cette pensée assez idiote.

      « Du moins, c’est l’objet de ma quête. »

    Et le voilà héro mythologique traversant nombre de bataille à la recherche du trésor de silence. L’imagination fertile de notre jeune homme s’arrêta cependant nette. Un ballon arriva a ses pieds. Lentement, c’était un groupe d’enfants qui l’avaient fait rouler ici par erreur. Se penchant, il prit le ballon dans une main puis l’envoya, le bras au dessus de la tête, vers ce groupe. Il étaient très content d’avoir retrouvé leurs jouets. Il ajouta aussi, sans regarder l’homme à coté de lui.

      « Et vous ? »



    Pardon pour la médiocrité et le retard du post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shitto Yuramu
Démon Neutre ×
Démon Neutre ×
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Maybe... today...   Jeu 30 Juin - 16:43

    J'avais bien sûr l'habitude qu'on me dérange. Quand on vivait dans le monde des humains, il fallait s'y attendre. Ces petites créatures sont toujours à la recherche d'un peu d'attention, d'un peu de social, ce qui les pousse à se diriger vers quelqu'un d'autre, voir même vers un inconnu, pour pouvoir ne plus être seul. C'était à quelque part attendrissant de les voir si pitoyable... jusqu'à ce que, bien sûr, je me mette à les envier pour leur faciliter à se faire des contacts et des connaissances si facilement. SI l'homme est une créature social, le démon ne l'est pas particulièrement... enfin, pas tous les démons le sont. J'aimerais tellement être un humain...

    Enfin, bon, revenons à l'instant présent. J'avais donc été déranger (rien de bien habituel jusque là...) par un type qui... ne semblait pas chercher d'attention, ni de social, ni de rien de ce que les humains cherchent en dérangeant un inconnu habituellement. C'était étrange... et intéressant. Je ne crois pas avoir jamais rencontré un autre humain qui dérangent quelqu'un parce qu'il cherche le silence.

    L'objet de sa quête... Mais il semblait sérieux, en plus. Je me demandais s'il me racontait pas une blague, au début... Il cherchait à la fois le silence et me faisait la discussion... Paradoxale.


      -Ce n'est pas vraiment dans ce monde que vous trouverez le silence. Vaudrait mieux perdre votre temps à chercher quelque chose d'autre. Votre silence viendra bien assez vite.


    Ok, parfois, je devrais m'écouter moi-même. Je perdais moi aussi tout mon temps à désirer des choses qui me sont toujours refusées. Mais bon, faites ce que je dis et pas ce que je fais, hein... Après tout, Moi j'avais l'éternité devant moi, alors que les humains n'ont qu'un nombre limité de temps.

      Ce que je cherche? Quelque chose d'aussi impossible à atteindre que votre silence.


    Je ponctuai ma phrase d'un large sourire. Même si ce que je cherche est impossible, c'est dans ma nature de toujours continuer à chercher, en me décourageant parfois -souvent-. Mais continuer, toujours. Après tout, c'est tout ce que nous pouvons faire... continuer et espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke Masatori
Humain Neutre ×
Humain Neutre ×
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 30/04/2011

MessageSujet: Re: Maybe... today...   Mer 27 Juil - 13:37

    Un fin sourire vit le jour sur les lèvres de notre jeune barman. Lui aussi alors était sans cesse à la recherche d’une chose inaccessible. Mais l’espoir d’avoir ce petit quelque chose est tellement présent que rien nous détourne du chemin de nos recherches. C’est un sentiment plaisant, celui d’avoir un but. Imaginez le personnage lambda qui aimerait avoir une belle voiture de sport. Il en à rêvé toute sa vie ! Vraiment. Et un jour, ses économies sont largement suffisantes pour lui permettre cet achat. Avec sa nouvelle acquisition, il n’as plus rien a faire. Se pavaner ? Très constructif. Un but que l’on sait pertinemment inaccessibles donne un sens a la vie sur une plus longue durée que sur un objectifs abordables. Le silence est une chose accessible. Il faut pourtant savoir que Daisuke le recherche en une durée indéterminé. Pourtant, il le sait. Il le sait qu’il ne pourrait vivre sans bruits. Sans les commandes orales des clients, sans les douces notes de partitions diverses, sans les gémissements de ses partenaires au creux de son oreille. Pour avoir ce que l’on veut, il faut savoir le modérer, calmer et limiter cette envie. C’Est-ce qu’il a appris au fil des ans, après de longues séances de réflexions.

    Les bras le long de son corps, notre Daisuke avait les mains sur ses cuisses, sans positions particulière. Tranquille, il regardait autour de lui, ses cheveux volant par moment avec l’aide fraiche d’une brise d’été. Il posa son regard sur le groupe d’enfants qui est toujours en face de lui. Son vis-à-vis a raison dans un sens. C’est pour quoi il lui répondit.

      « N’étant pas sourd, c’est un fait. Mais pourquoi vivre sans but ? Même si le but est inaccessible, il est toujours bon de garder les pieds sur terre et l’âme dans le corps pour espérer un jour l’atteindre. »

    Phrase stupide. Je vous l’accorde. Mais ces mots font partis de ses réflexions personnelles qu’il se fait et paraissent souvent énigmatiques pour autrui. Qu’importe, il vit pour lui, par pour le voisin d’en face. Celui d’à coté, en l’occurrence portait un uniforme. Il ne l’avait pas remarqué aux premiers abords, mais mieux vaut tard que jamais dit-on. Il reconnu facilement l’ensemble de tissus et le connaissait bien pour affirmer qu’il s’agissait de l’uniforme de Hell’school. Humain ou démon le petit ? La réponse est un détails. Dai regarde l’heure à l’horloge qui dépasse de la cime des arbres.

      « Un étudiant, à cette heure, dans le parc ? »

    Indiscret, c’est un fait. Mais la quête de silence est stoppée pour la journée. Par lui-même cette fois, alors autant entamer un semblant de discutions. Ce n’est pas dit que son interlocuteur accepte, dans ce cas, il se réduirait au silence pour profiter de ce mince moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maybe... today...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maybe... today...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» What 's the date today ?
» GEMMARD ✖ i hurt myself today, to see if i still feel
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» President Clinton on Meet the Press today
» EARTHQUAKE WARNING FROM RUSSIAN INSTITUTE of PHYSICS of the EARTH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's City ::  :: Les égouts de la ville-
Sauter vers: