AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alice C. Rosenberg [Finiii oo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice C. Rosenberg
Démon contre -
Démon contre -
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 25

MessageSujet: Alice C. Rosenberg [Finiii oo]   Mar 21 Juin - 20:37



Identité de [C. Rosenberg Alice] • 17 ans • Féminin• Inconnu • Zodiaque / Gémeaux• Etudiant• Rebelle
Alice est une princesse que personne n'aime. ~





Caractère physiques

Il y a très très longtemps, une jeune fille vint au monde, elle fut si belle que personne ne crut qu'elle en fut des plus humaine, personne n'était capable de ne pas fondre devant son doux regard magnifiquement bleu et personne ne pouvait pas se sentir jaloux devant cette longue et si soyeuse chevelure blonde, dont même le soleil en était jaloux. C'était la plus belle des enfants, normal après tout ce n'était que la princesse du royaume et comme toute les princesse, elle était belle. Chaque-uns de ses pas était souple et gracieux, tant bien même que les chats la jalousait ! Plus elle grandissait et plus elle s'embellissait. Sa peau, si pâle qu'elle en faisait pâlir de jalousie les poupées de porcelaine, semblait douce et toujours très propre, on ne pouvait voir aucune imperfections sur son visage si doux, si beau et si fin, elle possédait des lèvres si roses, que bien même toute les dames du palais recherchait le secret de la Princesse pour être si belle, pourtant, elle était bien petite pour une damoiselle russe, mais se baladait tout de même dans les plus belles chaussures et les plus belles robes car son père, était incroyablement complice à sa fille...

Un nez fin, de grand et doux yeux d'une couleurs océan, un visage enfantin mais pourtant si fin, une allure élégante et de beaux habits, malgré le fait qu'elle soit petite, la princesse était toujours aussi belle à ses 14 ans, elle grandissait et s'embellissait la princesse du pays merveilleux, comme il fut dommage que le jour de son anniversaire, une attaque eut lieu contre la famille royale, de simples bandits certes, mais de simples bandits qui réussit à touchée la princesse qui fut directement blessée d'un coup d'épée au bas du dos, oh ça oui, elle survécut mais une terrible cicatrice lui laissa alors un souvenir de ce terrible jour...

Certains disaient (Et avaient raisons) que la princesse dilapidait toute la fortune de la couronne dans de beaux vêtements, dans de belles chaussures, car malgré ses 14 années, celle-ci aimait et admirait les belles choses, que ce soit bijoux, diadème, robes, tissus, chaussures, coiffures, elle aimait se faire belle avec de belles choses. Pourtant, malgré sa beauté et toute ses jolies parures et de son innocence grandement présente, il y avait chez notre princesse Alice, quelque chose de sombre, une tache, qui n'avait rien à faire là, eh oui, la présence de la damoiselle gênait toujours, car celle-ci dégageait quelque chose de malsain, une aura même et il était vrai que quand Alice allait très mal ou était en colère, elle le cachait, mais son visage était toujours très neutre en ces moments là et elle donnait l'impression d'être maléfique, certains disaient qu'elle n'était qu'autre que la fille du diable...

Son apparence fébrile, vous donne envie de la protégée, et ce le plus possible, car la princesse Alice donne toujours l'air qu'elle risque de se brisée à n'importe qu'elle moment, alors on la protège. Malgré son apparence enfantine, Alice possède véritablement un corps de femmes, possédant des formes plus qu'acceptables, il est souvent difficile de lui dire non car Alice est vraiment une très très jolie jeune femme, hélas qu'elle reste scotchée à l'enfance que l'on à pu lui voler.
Caractère Psychologique


Aux tout premier abords, ont peut vraiment croire que cette jeune femme aux long cheveux blond est des plus naïve et innocente et tout de ce qui est rattaché à l'enfance et pourtant, Alice est vraiment une jeune femme très intelligente et réfléchit, elle laisse les gens croire ce qu'ils veulent d'elles, à vrai dire elle fait ce qui lui plaît en manipulant, peut-être la cause du fait qu'elle fut si détestée autrefois ? Ou peut-être encore, à telle pu grandir au fur et à mesure du temps et du sang qui a pu coulée sur ses mains ? Quoi qu'il en soit, Alice est vraiment très sympathique quand elle le souhaite, mais du moins, le laisse difficilement paraître, sans doutes par soucis de peur de se faire trahir une nouvelle fois. Posant des murs de glace entre elle et les autres, Alice se concentre beaucoup sur les études. La jeune femme est toujours de très bonne intuition et rare sont les fois où elle ne devine pas ce qu'il peu bien se tramer. Diplomate née, la jeune femme repousse le plus possible la guerre ou les disputes, il lui est vraiment très facile de réglée une histoire qu'elle soit amoureuse ou encore mal-entendu. Toutefois discrète, Alice n'apprécie guère être en grande compagnie, restant parfois distante avec les autres elle ne se fait rarement d'amis et à une certaine tendance à se faire des ennemis et s'attirer des ennuies, tout ceci reste une nature pour elle même. Débrouillarde, la jeune femme sait toujours comment se sortir des situations désastreuse et trouve toujours une solution à ses problèmes, bien qu'elle s'en passerait bien !

Facilement envieuse des possessions des autres Alice n'apprécie guère se sentir inférieur aux autres et se sentira parfois dans le besoin d''obtenir ce qu'elle souhaite par la ruse. Gourmande voir beaucoup trop, Alice aime toute les sucreries, pâtisseries et même les plats salé de la planète, il lui est quasiment impossible de tenir une journée sans grignoter !


Histoire

«Cette pièce... Elle est si éclairée et pourtant, je n'y vois que la nuit... L'air semble si pure pour les autres, mais elle m'empoisonne... Je suis si belle et pourtant je ne suis que laide. Le monde, ne tourne plus dans mon univers, le temps c'est arrêté le jour ou la révolution à éclatée... Des corps par millier, devant la muraille de mon palais. Je suis un oiseau dans une cage faite d'or et les autres sont mon poison... Laisser moi vivre, pourquoi sont-ils si cruels envers ma personne ? Je suis aveugle, je ne vois plus rien, s'il vous plaît... Aidez-moi ! Mes souvenirs me revienne tandis que je lève la main vers cette lueur, si belle mais pourtant si terne, je veux vivre une nouvelle fois mais avant tout, laissez-moi vous racontez mon histoire... »

Il y a un temps, si lointain qu'il n'y existe plus que de misérables archives décimées par le temps ; ou vivait un royaume en paix, là où il faisait bon vivre et que pauvres ou riches vivaient dans l'harmonie, un paradis ! Disaient-on de ce pays magnifique, dont la verdure était si belle à voir qu'elle que soit les saisons, là bas, il ne faisait jamais froid et jamais trop chaud. Ce royaume, ce pays, était sous l'empire d'un roi, si beau qu'aucun peintre ne su parfaitement le dessiner sans rougir d'embarras, il était gentil et c'était un combattant hors-pair, il était aimant envers son peuple et jamais personne ne su lui reprocher quelque chose. Ce roi, possédait toute les richesses de ce monde, une femme belle et aimante, un palais d'or et de diamant, mais hélas, le seigneur ne lui avait jamais offert d'héritier, nombreux était les habitants du royaume qui montrait du doigt la reine, chaque-uns disaient qu'elle ne pouvait enfantée d'enfant ou bien encore qu'elle était maudite. Nombreuses était les dames de la cour qui flattait le roi, espérant alors être celle qui saura lui faire des enfants !

Et puis un jour, contrairement à ce que l'on disait, la reine n'était n'y maudite n'y même incapable d'enfantée, car elle mis au monde deux merveilleuses petites filles, l'une déjà bien calme dès la naissance, car elle n'avait point pleurer en venant au monde, et l'autre déjà bien capricieuse ! Nombreux étaient ceux qui s'étonnaient de la différence des deux princesses, l'une était brune aux yeux verts et l'autre était blonde aux yeux bleus, une telle différencechez des jumelles ! Pourtant les deux jeunes filles possédait quasiment, les mêmes traits du visages. Le peuple était comblé, ils avaient une vie bonne, de magnifique richesses et enfin un héritier, enfin si je puis-je dire, une héritière... Mais personnes ne savaient comment les départagers, car c'était tout simplement des jumelles et qu'ils ne pouvaient alors pas comptés sur l'aînée... Les deux magnifiques princesses finirent alors par grandir, les années passèrent et toute deux montraient à qu'elles point elles étaient faites pour reprendre le flambeaux, l'une s'était éprise des arts de la guerre et l'autre était meilleures au cour de gestion d'un royaume. Oh ça oui, elles étaient toutes deux très différentes, Aelysia et Alice était toute deux très appréciés du royaume. Hélas, tout n'était pas rose dans la vie des deux princesses, car dieu seul sait à qu'elle point Aelysia détestait sa soeur, allant jusqu'à même l'empoisonnée pour avoir une main sur le trône, un poison que son corps réussit à expulser, bien que même il laissa de terrible traces, car la damoiselle Alice, ne put se remettre du fait que sa soeur bien aimée ait voulu la tuer, elle qui pourtant elle aimait tant, elle aurait donnée volontier le trône à Aelysia si celle-ci avait pu lui en parler.. Hélas, durant le rétablissement de la princesse aux cheveux blonds, sa soeur jumelle mourrut tristement à l'âge de 14 années dans une embuscade de rebelle qui n'aimait pas la manière d'agir du roi !

Et puis alors, ce fut la véritable descente aux enfers. Le roi, malade, perdit la vue et ses jambes suites à un empoisonnement, quand à la reine, elle mourut de chagrin suite à la perte de sa fille... C'est alors, que tous oublia l'existance de cette pauvre Alice, devenue folle à la perte de sa soeur jumelle, le roi, trop triste et trop malade pour protéger correctement son pays, donna alors l'entière responsabilité du royaume à la jeune Alice, alors âgée de ses 16 ans, oh bien sûr, elle fut accompagnée de nombreuses personnes toutes aussi intelligente les unes que les autres, mais surtout par son conseillé principal, un très beau jeune homme, blond lui aussi, qui répondait du doux nom d'Alexander qui aurait donné sa propre vie pour le bonheur de sa Princesse. Hélas, c'est très vite que le pays vint par manqué d'argent à cause de tout ces conseiller trop maladroit et trop envieux pour tenir le royaume en bonne place. C'est alors qu'Alice ordonna que l'on augmente les impôts et que tout ceux qui se mettaient dans son chemin, seront... Effacer, comme le disait-elle si bien dans un tendre sourire.

26 Mai, journal intime de Alexander Romanov :
Aujourd'hui, j'ai cru apperçevoir la princesse Alice pleurée à chaude larmes, je pouvais entendre des gémissements de peine. Les rideaux, étaient encore une fois fermés, laissant cette noble damoiselle dans l'obscurité, seule face à ses démons qui la persécute chaque jours. Il est facile à voir que sa majesté à sombré dans la folie, elle semble incapable de différencier le bien et le mal de ses actes et se fiche totalement du peuple. Elle qui auparavant redonnait la chaleur aux pièces et le sourire aux gens, elle n'inspire plus que la peur. Je m'inquiète de l'état de sa majesté.

14 Juin, journal intime de Alexander Romanov :
J'ai pu voir la princesse rire aujourd'hui, cela faisait si longtemps que je ne l'avais pas entendu rire ainsi, elle discutait alors avec le prince Albert Dumontaigne du pays voisin, cet homme est connu pour courtiser toute les dames de la cour et bien même qu'il pu m'offrir le rire de dame Alice aujourd'hui, je m'en inquiète très sérieusement, et si celle-ci tombait amoureuse de lui ? Sa santé ne pourrait pas supporter d'être trahi une nouvelle fois.

25 Juin, journal intime de Alexander Romanov :
Elle est si belle, si tendre et si joyeuse, je l'ai rencontré aujourd'hui, c'est une damoiselle aux longs cheveux de feu et aux grands yeux verts, à peine eu-je posé mon malheureux regard que j'en suis déjà tombé amoureux d'elle, elle se nomme Marie Lowmberg, il paraîtrait que c'est la Marquise du pays voisin, elle ? Si jeune et pourtant si magnifique à mes yeux ?

04 Décembre, journal intime de Alexander Romanov :
Le roi est mort et dame Alice vint par devenir reine, ses actes sont définitivement rejetée et huées par les citoyens, elle s'achète mille et une parures de diamants, de magnifiques robes toutes les plus chères les unes que les autres.. Je commence à doutée de la santé de ma reine..

Ce fut, la dernière page du journal intime d'Alexander Romanov, car après la guerre, il dut se résigné à assasiné Marie Lowmberg la pire rivale de sa majesté Alice C. Pour le simple bonheur de sa tendre reine qui avait hélas, déjà sombrer dans la folie bien avant la mort de son père. Le peuple était furieux contre la princesse, la famine et la guerre avait hélas pris place en ce pays autrefois si aimant. Il ne fut pas longtemps avant qu'Alice ne s'enferme dans sa chambre pour sa protection, les soldats commençait eux même petit à petit à rejoindre un groupe de rebelle pour faire tomber la jeune fille du trône, ce ne fut qu'en Septembre, que le palais fut entiérement vidé de gardes, domestiques et nobles, tous finirent par rejoindre les civils en rage qui vint par finir d'atteindre le palais... Dont la seule et unique présence était celle d'Alice, bien même son adorable conseiller s'était enfuit avec les autres... Quand ils réussirent par faire tomber la grande porte, la triste Reine Alice vint par s'allonger sur le sol glacial de son palais, écoutant sans cesse cette douce mélodie que produisait une boite à musique qu'elle aimait tant, cette mélodie tristement accompagnée par les cris de rages des citoyens qui essayait de faire céder la porte du palais. Quand la porte fut abbatue, ils se mirent à chercher dans tout les coins et les recoins du palais, avant de trouver la chambre de la reine. Ils virent tous en premier tant, les longs cheveux blonds de la reine, les bras dénudés de celle-ci qui semblait si maigre, si pâle et enfin le visage endormie de celle-ci, sur le sol froid de sa chambre, étonnament, ils restèrent tous muet devant ce magnifique tableau, seul la mélodie de la boite à musique pouvait se faire entendre... La reine s'était éteinte dans la nuit, et personne ne su comment cela était arrivé...

« A vrai dire, je crois être morte de solitude, ce palais me semblait si vide et pourtant j'avais les objets de valeur, les poupées de chiffons, les livres et toute ces choses pour m'accompagner durant ce triste évènement, que pourrais-je vous dire à par que je fus prise de folie ? C'est terrible... Après ma mort, le palais fut totalement dépouillés, nombreux ceux qui finirent par être décapités ou bien même sur le bucher par ma faute, je ne méritais que de terminée aux enfers après tout... Pourtant, ce ne fut pas mon sort, ou du moin, je ne m'en souviens plus. Je sais que je me suis réveillée un beau jour dans les vestiges de ce qui restait de mon palais, l'époque n'était plus la même et.. Je crois même qu'il n'y avait plus de palais, juste quelque misérable pierre empiler les unes sur les autres, pourtant, c'est dans la même tenue et avec la même boite à musique que je me suis réveillée, au sol, entourée du douce verdures... Tout cela est complétement fou n'est-ce pas ? Tout ce dont je me souviens est mon histoire d'autrefois et aussi d'avoir vu une douce lumière. »

    Famille: Orpheline.
    Objet(s) Fétiche(s): Une boite à musique.
    Autre chose: Pouvoir : Télépathe & contrôle de l'eau.

    Comment avez-vous connu le forum ?: Heu DC x)
    Pourquoi êtes-vous inscrit ?: Parce que goldorak o_o !
    Autre chose à nous dire ? Pwêt
    Avez-vous lu le règlement ?: Oui :D
    Alors qu'elle en est le code ?: Ok Eve èwé !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Alice C. Rosenberg [Finiii oo]   Ven 24 Juin - 15:51

    HAN D:

    J'avais même pas vu que madame avait finie e.e
    BIENVENUE NON MAIS Ô èwé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alice C. Rosenberg [Finiii oo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen
» Alice always lost... [Validée]
» Alice Logan [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's City :: L'Administration :: Les dossiers de recensement :: Les Archives de la ville-
Sauter vers: