AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Partenariat avec Back At First

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Enfant
Invité



MessageSujet: Partenariat avec Back At First   Dim 3 Juil - 9:15

Bonjour bonjour ! ^^
Bon avant toute chose, je vous remercie par avance pour l'attention que vous allez porter à notre fiche ! :3
Je ne sais pas vraiment si un partenariat est possible puisque nous avons un forum tout jeune, mais qui ne tente rien n'a rien, alors... ^^'
Enfin, quelle que soit votre réponse à notre demande, nous avons d'ores et déjà ajouté votre boutons dans la page d'accueil. Si le partenariat est accepté, nous rajouterons votre fiche au plus vite ! ^^
Et donc, voici notre fiche :) :




Back at First

Date de création : 27 Juin 2011.



* Informations *


Lien du forum :
Code:
http://back-at-first.forumgratuit.org/
Date d'ouverture : 30 Juin 2011.
Forum violent. Hentaï, Yaoï & Yuri interdits.



* Administrateur(s) *

Le
Protecteur
L'Enfant
&





* Histoire & Contexte *

An 2727, extrait du Livre du Protecteur, lu par l'Enfant.
" Vous, Humains, nous appelez "Dieux", "Esprits", "Fantômes". Nous sommes là à vous observer tandis que vous ne pouvez voir. Nous sommes à vos côtés tandis que vous ne pouvez nous toucher ou même nous sentir. Éternels, immatériels, nous avons vu évoluer votre monde et votre race sans l'aider, ni même l'entraver.
Il fut un temps où les Hommes étaient en mesure d'appréhender les conséquences de leurs actes, mais ce temps ne dura guère. Pourtant, alors même que vous avez commis des erreurs par le passé, vous fûtes capables de les réparer grâce à votre savoir. Votre science donna lieu à des miracles, votre technique, vos structures, vos armes et votre longévité s'accrurent également. Pourtant il y a de cela peu de temps, vous fûtes confrontés à votre propre perte.

Je n'ai ni peuple ni famille, seulement des semblables. Pendant longtemps et au sein de mon espèce, nous fûmes quinze. Quinze à errer dans votre monde, à apprendre de vos erreurs, à étudier vos comportements, votre évolution. Certains des miens furent charmés par votre soif de toute puissance et quelque idée germa en leur esprit. Pendant longtemps, mes semblables rêvèrent d'atteindre un niveau de conscience supérieur. Une conscience multiple réunit en un être unique et tout-puissant. Comme vous, Humains, mes semblables firent des recherches. Comme vous, ils essuyèrent des échecs et quelques réussites partielles. Comme vous parfois, il trouvèrent toutefois une réponse qui vint satisfaire leurs projets. De ces recherches résulta un chiffre : sept. Pour vous, ce chiffre est signe de chance et pourtant c'est lui-même qui causa votre perte, car pour atteindre cette conscience collective il leur fallait être sept.

Vous, Humains, avez donné des noms à des penchants. Parmi eux, celui qui est enclin à préserver ses richesses est atteint d'un mal que vous avez nommé Avarice. Celui qui ne voit et ne pense qu'à lui est touché par l’Égoïsme, et ainsi de suite. Ces mêmes penchants se retrouvèrent chez les miens et chacun d'entre eux fut touché d'un "péché", comme vous semblez les nommer. Le hasard fit que deux des miens furent systématiquement associés à l'un des pêchés, ainsi des quinze initialement présents, il n'en resta qu'un seul sans affectation. Je suis celui-là.

Sept péchés se réunirent alors et tentèrent de toucher du bout des doigts la conscience dont ils rêvaient. Ils parvinrent à s'unir et à ne former plus qu'un, la puissance qu'ils dégagèrent alors fut colossale et ses conséquences se répercutèrent même sur votre monde : des tempêtes, des séismes, des éruptions, des tsunamis se firent de plus en plus nombreux. Au fil des minutes, peut-être même des secondes, la puissance de cet être supérieur n'avait de cesse de s'accroître sans qu'elle ne puisse jamais s'atténuer ou se stabiliser simplement. Pourtant le rêve de mes semblables ne dura guère.
L'énergie emmagasinée fut telle que bientôt, cet être unique fut surpassé par sa propre puissance et consumé par son propre pouvoir. Là encore, cette implosion ne fut pas sans conséquences et ceux des miens qui s'étaient unis furent disloqués de par votre monde, suivis d'une déflagration sans précédents. Rien ne fut épargné et tout ce que vous connaissiez du monde que vous aviez vous-mêmes façonné, fut réduit en cendres. Tout, excepté une partie du pays que vous appeliez Egypte et avec lui, la Grande Pyramide de Kheops, ainsi que d'autres Merveilles de par le monde.

Vous, Humains, qui écoutez, avez eu la chance d'être épargnés par la déflagration : quelques unes de vos structures furent maintenues, votre science et votre savoir restèrent intacts. Si vos terres ont été épargnées, il n'en est rien de ce qui demeure autour de vous, et vous-mêmes pouvez le voir. Un champ d'énergie vous protège et si aucune personne de l'extérieur n'est en mesure de le franchir, vous qui êtes à l'intérieur, pouvez décider de le passer pour aller explorer le Chaos. Sachez simplement que les occasions de retourner en ces lieux sont plus que rares.

Vous, Humains, l'avez sans doute remarqué mais la déflagration d'il y a trois ans entraina des conséquences inamovibles. Tous ceux des vôtres qui ne furent pas protégés par ce champ d'énergie furent affectés par les résidus de mes semblables : leurs gènes mutèrent, leur apparence changea, leur comportement fut altéré. Depuis la déflagration, les Hommes de l'extérieur n'ont plus qu'une part d'humanité car si le jour, ils sont comme vous, à essayer de revivre dans un monde détruit par la malice d'êtres immatériels, la nuit, ils ne sont plus maîtres d'eux et ne font que survivre. Quant à vous, si les effets néfastes ne vous ont pas touché, vous bénéficiez comme eux, tout de même, d'une quasi-immortalité.

De tels conséquences auraient dû réfréner les désirs de mes semblables mais il n'en fut rien : forts de l'expérience passée, ils apprirent de l'échec des leurs. Il ne leur fallut que trop peu de temps pour comprendre que l'échec passé était dû à la trop grande puissance déployée. Il ne leur fallut que trop peu de temps pour comprendre qu'il leur fallait de quoi canaliser cette énergie dévastatrice. C'est alors que leurs yeux se posèrent sur ces monstres sans buts, capables de survivre de leur propre destruction, de l'énergie qu'ils emmagasinaient lors de leurs affrontements.
Les sept péchés restants tentèrent à nouveau de créer cet être unique et y parvinrent sans mal. Leurs recherches ne furent pas vaines car ils eurent raison : à peine eurent-ils fini de s'unir que les monstres se nourrissaient de leur énergie et les chassaient. Bien vite alors, ils furent capables de stabiliser l'énergie surpuissante qu'ils emmagasinaient : le jour, cet être parvenait à se reconstruire car seules les Bêtes s'en prenaient à lui, alors que la nuit, la violence était telle que la perte d'énergie était plus importante, régulant ainsi le flux d'énergie de l'Entité.


Jusqu'alors, je n'avais pas d'âge, pas de forme, ni de nom. Pourtant à la suite de l'Explosion d'il y a trois ans, les miens me nommèrent " Protecteur ". Je suis celui qui se pencha sur l'humanité et essaya de la préserver au mieux ; si l'Egypte fut sauvée, c'est parce qu'au moment de la déflagration, c'est là qu'était concentré le plus de jeunes Humains portant l'espoir de l'humanité. Je suis celui qui érigea cette barrière tout juste visible qui empêche les monstres de détruire cet endroit. Si je les empêche de rentrer, je ne vous empêche toutefois pas, vous qui écoutez, de sortir pour aller à leur encontre. Contrairement à eux, vos gènes ne seront nullement altérés et vous ne serez pas capables de vous transformer. Dès lors, votre survie sera plus que difficile.
J'ai aussi préservé une partie de vos technologies et de votre savoir matériellement représentés. La déflagration a soufflé vos villes et vos maisons, mais certains ouvrages tels que la grande Pyramide de Kheops, furent épargnés. Sachez que c'est en ces lieux que se joue votre avenir.

Ce livre est comme l'Histoire, il s'écrira au fil du temps et comblera les pages blanches qui suivent. Au gré des jours, ces pages vierges s'empliront de quêtes qui vous incomberont. Alors mêmes que ces missions vous seront détaillées au mieux, leur réussite ne dépendra que de vous. Vous serez amenés à explorer les entrailles de votre petit monde, les labyrinthes de votre Pyramide. En son sein, vous trouverez des failles temporelles qui vous mèneront en d'autres endroits, parmi les monstres. Des lieux qui pour vous, sont des merveilles mais qui pour moi, sont des péchés, car sachez que mes semblables se sont attribués les constructions de vos ancêtres et leur ont dédié leur propre nom.


A vous, Humains, de prendre en mains votre Destinée. "





Et son code :
Code:
<div style="background-color: #3D3019; -moz-border-radius: 10px 10px 10px 10px; border: 4px solid #000000;"><center><br><img src="http://i42.servimg.com/u/f42/11/12/42/73/banpar10.jpg" alt="" border="0"><br><br><font style="font-size: 26pt; color: #ffffff ; font-family: Times New Roman; letter-spacing: 1px; font-variant: small-caps"><u>[color=gold]<b>B</b>[/color]ack at [color=gold]<b>F</b>[/color]irst</u></font><br><br><font style="font-size: 9pt; color: #ffffff ; font-family: Times New Roman; letter-spacing: 1px;">Date de création : 27 Juin 2011.</font><br><br><img src="http://i42.servimg.com/u/f42/11/12/42/73/ban11.png"><br>
<font style="font-size: 14pt; color: #FFD700 ; font-family: Times New Roman; letter-spacing: 1px; font-variant: small-caps"><u>* Informations *</u></font><br>
<a href="http://back-at-first.forumgratuit.org/" class="postlink" target="_blank"><img src="http://i22.servimg.com/u/f22/11/12/42/73/part-110.gif"></a><br><font style="font-size: 10pt; color: #ffffff ; font-family: Times New Roman; letter-spacing: 1px;">Lien du forum :[code]http://back-at-first.forumgratuit.org/[/code]
Date d'ouverture : 30 Juin 2011.
Forum violent. Hentaï, Yaoï & Yuri interdits.</font><br><br>
<font style="font-size: 14pt; color: #FFD700 ; font-family: Serif; letter-spacing: 1px; font-variant: small-caps"><u>* Administrateur(s) *</u></font><br><font style="font-size: 10pt; color: #ffffff ; font-family: Times New Roman; letter-spacing: 1px;"><table border="0"><tr><td><center>Le<br>Protecteur</center></td><td></td><td><center>L'Enfant</center></td></tr>
<tr><td><center><img src="http://i42.servimg.com/u/f42/11/12/42/73/protav10.png"></center></td><td><blockquote>&</td><td><center><img src="http://i42.servimg.com/u/f42/11/12/42/73/enfant11.png"></center></td></tr></table></font><br><br><img src="http://i42.servimg.com/u/f42/11/12/42/73/ban11.png"><br><br>
<font style="font-size: 14pt; color: #FFD700 ; font-family: Serif; letter-spacing: 1px; font-variant: small-caps"><u>* Histoire & Contexte *</u></font><br>
<font style="font-size: 10pt; color: #ffffff ; font-family: Times New Roman; letter-spacing: 1px;"><blockquote>[right][i]An 2727, extrait du Livre du Protecteur, lu par l'Enfant.[/i][/right]
[justify]" Vous, Humains, nous appelez "Dieux", "Esprits", "Fantômes". Nous sommes là à vous observer tandis que vous ne pouvez voir. Nous sommes à vos côtés tandis que vous ne pouvez nous toucher ou même nous sentir. Éternels, immatériels, nous avons vu évoluer votre monde et votre race sans l'aider, ni même l'entraver.
Il fut un temps où les Hommes étaient en mesure d'appréhender les conséquences de leurs actes, mais ce temps ne dura guère. Pourtant, alors même que vous avez commis des erreurs par le passé, vous fûtes capables de les réparer grâce à votre savoir. Votre science donna lieu à des miracles, votre technique, vos structures, vos armes et votre longévité s'accrurent également. Pourtant il y a de cela peu de temps, vous fûtes confrontés à votre propre perte.

Je n'ai ni peuple ni famille, seulement des semblables. Pendant longtemps et au sein de mon espèce, nous fûmes quinze. Quinze à errer dans votre monde, à apprendre de vos erreurs, à étudier vos comportements, votre évolution. Certains des miens furent charmés par votre soif de toute puissance et quelque idée germa en leur esprit. Pendant longtemps, mes semblables rêvèrent d'atteindre un niveau de conscience supérieur. Une conscience multiple réunit en un être unique et tout-puissant. Comme vous, Humains, mes semblables firent des recherches. Comme vous, ils essuyèrent des échecs et quelques réussites partielles. Comme vous parfois, il trouvèrent toutefois une réponse qui vint satisfaire leurs projets. De ces recherches résulta un chiffre : sept. Pour vous, ce chiffre est signe de chance et pourtant c'est lui-même qui causa votre perte, car pour atteindre cette conscience collective il leur fallait être sept.

Vous, Humains, avez donné des noms à des penchants. Parmi eux, celui qui est enclin à préserver ses richesses est atteint d'un mal que vous avez nommé Avarice. Celui qui ne voit et ne pense qu'à lui est touché par l’Égoïsme, et ainsi de suite. Ces mêmes penchants se retrouvèrent chez les miens et chacun d'entre eux fut touché d'un "péché", comme vous semblez les nommer. Le hasard fit que deux des miens furent systématiquement associés à l'un des pêchés, ainsi des quinze initialement présents, il n'en resta qu'un seul sans affectation. Je suis celui-là.

Sept péchés se réunirent alors et tentèrent de toucher du bout des doigts la conscience dont ils rêvaient. Ils parvinrent à s'unir et à ne former plus qu'un, la puissance qu'ils dégagèrent alors fut colossale et ses conséquences se répercutèrent même sur votre monde : des tempêtes, des séismes, des éruptions, des tsunamis se firent de plus en plus nombreux. Au fil des minutes, peut-être même des secondes, la puissance de cet être supérieur n'avait de cesse de s'accroître sans qu'elle ne puisse jamais s'atténuer ou se stabiliser simplement. Pourtant le rêve de mes semblables ne dura guère.
L'énergie emmagasinée fut telle que bientôt, cet être unique fut surpassé par sa propre puissance et consumé par son propre pouvoir. Là encore, cette implosion ne fut pas sans conséquences et ceux des miens qui s'étaient unis furent disloqués de par votre monde, suivis d'une déflagration sans précédents. Rien ne fut épargné et tout ce que vous connaissiez du monde que vous aviez vous-mêmes façonné, fut réduit en cendres. Tout, excepté une partie du pays que vous appeliez Egypte et avec lui, la Grande Pyramide de Kheops, ainsi que d'autres Merveilles de par le monde.

Vous, Humains, qui écoutez, avez eu la chance d'être épargnés par la déflagration : quelques unes de vos structures furent maintenues, votre science et votre savoir restèrent intacts. Si vos terres ont été épargnées, il n'en est rien de ce qui demeure autour de vous, et vous-mêmes pouvez le voir. Un champ d'énergie vous protège et si aucune personne de l'extérieur n'est en mesure de le franchir, vous qui êtes à l'intérieur, pouvez décider de le passer pour aller explorer le Chaos. Sachez simplement que les occasions de retourner en ces lieux sont plus que rares.

Vous, Humains, l'avez sans doute remarqué mais la déflagration d'il y a trois ans entraina des conséquences inamovibles. Tous ceux des vôtres qui ne furent pas protégés par ce champ d'énergie furent affectés par les résidus de mes semblables : leurs gènes mutèrent, leur apparence changea, leur comportement fut altéré. Depuis la déflagration, les Hommes de l'extérieur n'ont plus qu'une part d'humanité car si le jour, ils sont comme vous, à essayer de revivre dans un monde détruit par la malice d'êtres immatériels, la nuit, ils ne sont plus maîtres d'eux et ne font que survivre. Quant à vous, si les effets néfastes ne vous ont pas touché, vous bénéficiez comme eux, tout de même, d'une quasi-immortalité.

De tels conséquences auraient dû réfréner les désirs de mes semblables mais il n'en fut rien : forts de l'expérience passée, ils apprirent de l'échec des leurs. Il ne leur fallut que trop peu de temps pour comprendre que l'échec passé était dû à la trop grande puissance déployée. Il ne leur fallut que trop peu de temps pour comprendre qu'il leur fallait de quoi canaliser cette énergie dévastatrice. C'est alors que leurs yeux se posèrent sur ces monstres sans buts, capables de survivre de leur propre destruction, de l'énergie qu'ils emmagasinaient lors de leurs affrontements.
Les sept péchés restants tentèrent à nouveau de créer cet être unique et y parvinrent sans mal. Leurs recherches ne furent pas vaines car ils eurent raison : à peine eurent-ils fini de s'unir que les monstres se nourrissaient de leur énergie et les chassaient. Bien vite alors, ils furent capables de stabiliser l'énergie surpuissante qu'ils emmagasinaient : le jour, cet être parvenait à se reconstruire car seules les Bêtes s'en prenaient à lui, alors que la nuit, la violence était telle que la perte d'énergie était plus importante, régulant ainsi le flux d'énergie de l'Entité.


Jusqu'alors, je n'avais pas d'âge, pas de forme, ni de nom. Pourtant à la suite de l'Explosion d'il y a trois ans, les miens me nommèrent " Protecteur ". Je suis celui qui se pencha sur l'humanité et essaya de la préserver au mieux ; si l'Egypte fut sauvée, c'est parce qu'au moment de la déflagration, c'est là qu'était concentré le plus de jeunes Humains portant l'espoir de l'humanité. Je suis celui qui érigea cette barrière tout juste visible qui empêche les monstres de détruire cet endroit. Si je les empêche de rentrer, je ne vous empêche toutefois pas, vous qui écoutez, de sortir pour aller à leur encontre. Contrairement à eux, vos gènes ne seront nullement altérés et vous ne serez pas capables de vous transformer. Dès lors, votre survie sera plus que difficile.
J'ai aussi préservé une partie de vos technologies et de votre savoir matériellement représentés. La déflagration a soufflé vos villes et vos maisons, mais certains ouvrages tels que la grande Pyramide de Kheops, furent épargnés. Sachez que c'est en ces lieux que se joue votre avenir.

Ce livre est comme l'Histoire, il s'écrira au fil du temps et comblera les pages blanches qui suivent. Au gré des jours, ces pages vierges s'empliront de quêtes qui vous incomberont. Alors mêmes que ces missions vous seront détaillées au mieux, leur réussite ne dépendra que de vous. Vous serez amenés à explorer les entrailles de votre petit monde, les labyrinthes de votre Pyramide. En son sein, vous trouverez des failles temporelles qui vous mèneront en d'autres endroits, parmi les monstres. Des lieux qui pour vous, sont des merveilles mais qui pour moi, sont des péchés, car sachez que mes semblables se sont attribués les constructions de vos ancêtres et leur ont dédié leur propre nom.


A vous, Humains, de prendre en mains votre Destinée. "[/justify]<br></font><br>
<img src="http://i42.servimg.com/u/f42/11/12/42/73/ban11.png"><br></center></div>
Revenir en haut Aller en bas
Amu Hinamori
Humain Neutre ×
Humain Neutre ×
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Re: Partenariat avec Back At First   Lun 18 Juil - 14:45

    Nous acceptons bien sur votre demande. Nousne pouvons poser votre bouton tout de suite car il n'est pas en 88*31,je vous le fait savoir dans les minutes qui viennent.


EDIT > Je l'ai trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellscity.forumgratuit.org
 
Partenariat avec Back At First
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [HRP] Partenariat Avec Heraldique Européenne
» Hotel Dusk - demande de partenariat
» [Refusé] Demande de partenariat avec Cartouche RPG
» Petit Partenariat avec Fairy Tail Mangas ?
» Demande de Partenariat avec Ryoma - forum des shinobi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's City ::  :: Les égouts de la ville-
Sauter vers: